DFD 83 une équipe formidable !

L'équipe d'Isabelle Decitre

Une belle rencontre autour de la dyspraxie à la Médiathèque avec toute l’équipe d’Isabelle Decitre et Emmanuel Seguier

L’association Dyspraxie France Dys83 présidée par Isabelle Decitre avait convié samedi après-midi, en partenariat avec la commune, Emmanuel Seguier à la Médiathèque de Sanary. Il venait dédicacer et présenter son ouvrage ” Le Secret d’Alexis “. Beaucoup de parents d’enfants dyspraxiques sont venus discuter avec l’auteur, non sans une certaine émotion, beaucoup se retrouvant dans les situations décrites par l’auteur.

Lui même père d’un enfant dyspraxique, co-fondateur de l’association Dyspraxie France Dys, il a mis son talent de graphiste au service de ce livre didactique où il entend expliquer la dyspraxie aux enfants atteints de cet handicap, à leurs amis, et aux adultes: “C’est le livre que j’aurais aimé lire quand j’ai appris la dyspraxie de mon enfant. Car c’est une réalité très difficile à accepter pour ces enfants qui voient que la vie de famille s’articule autour d’eux, qui ont des difficultés à l’école, qui connaissent des échecs.

C’est aussi important que les adultes comprennent bien qu’il s’agisse d’un handicap et non d’une maladie, car on ne guérit pas de la dyspraxie, on apprend à vivre avec”. Cet ouvrage est un message d’espoir, Isabelle Decitre nous confiant son émotion à la lecture de ce livre: “On se retrouve dedans, la tonalité est juste, tout est pertinent. Il faut le lire”. Dans la préface le docteur Alain Pouhet (médecin de rééducation fonctionnelle) relate: “Pour l’élève handicapé par une dys-  à l’école, apprendre c’est un peu comme chaque jour gravir le Mont Blanc, pour certains l’Everest. Quant cet effort permanent n’est pas compris, non seulement c’est gravir chaque  jour, mais c’est repartir à zéro chaque lendemain”.

La postface est signée Véronique Bancel, formatrice à l’ESPE de Lorraine et maman d’un enfant dyspraxique, l’ouvrage proposant aussi des témoignages de parents et d’enseignants.  L’auteur démontre au final avec humour et finesse,  “qu’une prise en charge précoce et adaptée offrira à l’enfant les meilleurs chances de progresser et s’épanouir malgré un chemin encore trop souvent semé d’embuches”.

dyspraxie var

Cet ouvrage a été édité par les Editions Tom Pousse, à l’initiative de l’association Dyspraxie France Dys qui entend poursuivre son combat pour parler et faire reconnaître cet handicap,  ce trouble affectant la planification, la coordination et l’automatisation des gestes. Car il est bon de rappeler que lorsque cet handicap n’est pas compris par l’entourage, cela entraîne fatigue, lenteur, mésestime de soi: “La dyspraxie crée une situation de handicap à la maison, à l’école, en centre de loisirs, en entreprise. Cette situation de handicap est aggravée lorsque les enfants passent à travers les mailles du filet du repérage, du dépistage et diagnostic”. Et la dyspraxie n’est “absolument pas liée à un défaut d’intelligence”.

Cette rencontre de samedi a permis aussi auprès de personnes non au fait de cet handicap d’en savoir un peu plus, plusieurs élus sont venus comme le maire Ferdinand Bernhard, la première adjointe de Bandol Laetitia Quilici…  Un vrai moment de partage, le “Secret d’Alexis” est en vente dans toutes les librairies, et s’adresse à tous les publics.

Article de Ouest-Var.info 15/11/14 :

http://www.ouest-var.info/site/index.php/par-theme/societe/96-sanary-societe/4084-une-belle-rencontre-autour-de-la-dyspraxie-a-la-mediatheque-avec-emmanuel-seguier