Dyspraxie, le parcours du combattant (vidéo DFD)

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. cant virginie dit :

    très beau reportage étant mère d’un garçon de 11 ans dyspraxique je ne suis reconnu il est actuellement en ulis,je suis angoissé pour la suite on c’est pas ou il va aller a la rentre 2017!!

  2. Laurent Guyot-Sionnest dit :

    Notre fille, 19 ans, dyspraxique (tiers temps) avec une vue médiocre (très faible largeur de champ) n’arrive pas à utiliser le google maps de son smartphone.

    Existe-t-il des formations avec éventuellement des appareils adaptés? pour qu’elle arrive à se déplacer seule en ile de France? Transports et rues dans la ville ?

  3. Maurice ROVAI dit :

    Bonjour,
    Je suis père d’un adulte dyspraxique (30 ans) qui actuellement est pleine dépression car autant il a réussi
    à avoir une situation après un long parcourt difficile. Maintenant il est confronté aux problèmes de la vie pour un homme de 30 ans car il souffre du rejet des femmes et pourtant il a très envie de fonder une famille comme tout le monde. Pourriez vous m’indiquer s’il existe un forum d’échanges entre adultes Dyspraxiques. Eventuellement je suis preneur de quelques conseils.
    Avec mes remerciements.
    Maurice ROVAI

  4. ANTOINE Céline dit :

    Notre fille à été diagnostiquée à l’age de 24 ans, en faisant les tests de troubles autistique, et un bilan neuropsychologique elle c’est avéré être dyspraxique, dysgraphique, et dysphasique! elle se trouve dans un foyer vie depuis 3 ans et sans aucun objectif. Pourriez m’indiquer s’il existe association sur Limoges?

  5. marie dit :

    Bonjour,
    Pendant l’année de mes 16 ans,je me suis inscrite à l’auto école, j’ai passé mon code 3 fois,a chaque fois je le loupais de 1 faute et la 3eme je l’ai eu a 4/5 fautes…autant dire que j’ai eu chaud mais pour moi je ne voyais pas ça comme une maladie étant confronté que à ce problème .
    résultat j’ai eu mon code 1 ans après!
    J’ai donc commencé la conduite et mon auto école a cette époque,me conseillais de conduire sur boite automatique se que ne voulais pas car je voulais conduire sur boite manuel comme mes proches.
    J’ai changé d’auto école( problème personnel). Mais cet auto école m’avait parlé de dysphraxie. J’ai été évalué a 25heures,au bout de 15 leçons environs on me disait que ne progressais pas,qu’il fallait que je me concentre plus, j’ai continué jusqu’à mes fameux 25h et, on me conseille d’aller sur boute auto,j’en ai parlé a mes parents qui ont accepté! M’étant renseigné,je me rend compte que je souffre de dysphraxie car je n’arrive pas a me concentre,je met du temps à acquérir les gestes,je suis maladroite,alors que moi je ne veux que réussir…
    je passe donc sur boite auto,cela me simplifie énormément,même si je reste maladroite…je fais donc 6 heures avant le 1er passage au permis, je me concentre,examinateur assez “cool” je ne fais pas beaucoup d’erreurs mais j’ai obtenu un résulat de 20 points et une eliminatoire ( Je me suis arreté à un feu orange,alors que j’aurais du passer) bref,je n’étais pas contente car pour moi ca n’avais pas été la catastrophe. 2eme passage ( 1 semaine après ) j’avais repris 1h avant, je tombe sur un examinateur stricte et moins “cool” que le 1er coup,j’essaie de me concentrer le plus possible,je suis de nature stressé donc je faisais mon maximum.
    5 minutes après avoir démarré,il appuie sur le frein car j’étais trop pres d’une voiture stationné,quand je laissais passé ue voiture qui montais. J’ai perdue tout mes moyens après cela car je savais que c’était fini pour moi,la fin de mon examen a été catastrophique car j’étais panique et surtout dégouté…
    l’examinateur as dis que je n’étais pas capable de passer le permis!!!
    je me suis mise en larme mais j’ai repris confiance et je me suis dis “la 3eme fois c’est la bonne” ( mes proches n’avait pas eu de problèmes pour le permis,j’essayais de qd même aller jusqu’au bout)
    J’ai repris 4h avant,mon moniteur as dit que ca allait mieux ( je me suis beaucoup concentré)
    Donc la 3eme fois,il n’y a pas longtemps, je retombe sur le même examinateur “cool” de la 1ere fois mais a vraie dire j’étais vraiment beaucoup stressé, a peine commencé je me sens paniqué car je devais sortir d’une place en créneau et j’avais peur de la voiture de devant…on roule et là je devais faire un créneau à droite,malgré mes essais je ne parviens pas à l’effecteur et l’examinateur attendais sauf que je n’y arrivais vraiment pas et en plus j’oubliais les contrôle pendant la manoeuvre. Donc manoeuvre pas effectué nous repartons et là je stressais car j’étais en échec.
    Examen finis avec des erreurs de manoeuvre… de contrôle…bref je me suis dis “pourquoi la 1ere fois je ne l’ai pas eu alors que l’examinateur n’a pas fait de remarques…)
    Le soir même,j’en parle a ma mère qui voulais déjà il y a longtemps m’amener voir une ergothérapeute car elle en avait parlé a mon médecin qui lui avait conseiller.
    Donc j’ai décidé de prendre rendez vous.
    Je fais un long témoignage,car oui,je me rend vraiment compte que j’ai des difficultés d’apprentissage nottament sur les gestes car a l’école on me demande de faire quelque chose avec mes 2 mains et j’y arrive pas…
    L’examen du permis a été le plus convaincant car je progressais pas ou alors lentement ( je me trompais en braquant,je ne retiens pas les repères,je ne suis pas concentré)…
    a cette heure ci si je témoigne c’est que je ne supporte plus l’échec au permis,cela coute cher,et il me reste 2 chances avant de repasser le code….
    Je ne sais plus quoi faire a part attendre le rendez-vous chez l’ergotherapeute… je n’ai plus confiance,mes amis ont tous les permis même ceux qui viennent d’avoir 18 ans alors que je vais en avoir 19…
    Je suis dépendant de mon entourage pour me déplacer,je me sent nul et ne sais pas comment réussir,j’ai peur de retourné au permis,j’en ai besoin pour me déplacer à l’école,car ce sont mon entourage qui doivent m’y conduire, et c’est pas la porte à coté ( 20 minutes c’est déjà beaucoup) …. je suis dépitée,et je me rend compte que cette maladie n’est pas beaucoup reconnu,alors que cela pose beaucoup de problèmes aux personnes souffrant de la dysphraxie…
    Alors il faudrait que cela change car nous souffrons jusqu’à nous ruinée….
    et c’est là que je me dis que les choses facile a faire que j’ai tendance a ne pas réussir directement,me font énormément peur..et cela me handicap..
    Merci pour votre compréhension et votre lecture et désolé pour le roman ^^

    • Diane Cabouat Diane Cabouat dit :

      Bonjour et merci beaucoup pour votre partage.
      Je vous propose de mettre votre témoignage dans notre rubrique “témoignages” car d’autres pourraient vraiment se retrouver dans ce que vous dîtes.
      je vous invite à regarder s’il n’y a pas une antenne de DFD dans votre région car vous pourriez peut-être échanger avec d’autres jeunes. Je vous propose aussi de vous inscrire sur notre liste d’échanges (il y a de jeunes adultes aussi) en envoyant un mail à : dyspraxieDFD-subscribe@yahoogroupes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *