DFD Auvergne – juin 2017

Manifestation organisée par “F’Acteur Dys

Les samedi et dimanche 24, 25 juin à Issoire, nous avons Catherine et moi représenté l’association lors de la manifestation organisée par “F’Acteur Dys” : le “Temps des Dys”. Y étaient réunis de nombreux collectifs, associations, libraires, éditeurs, concepteurs d’outils informatiques de remédiation, corps de professionnels et différentes personnalités venues montrer et exposer leurs savoirs, savoirs-faire et adaptations créées  en faveur des “Dys”. Tout cela ponctué de conférences, de témoignages et d’animations ludiques (chant, cartes mentales, illustrations, cirques, rigologie….) destinés à un large public qui a répondu présent dans un endroit chaleureux et convivial. Nous avons vu passer de nombreux parents, enfants, jeunes et moins jeunes venus s’enquérir de conseils sur la scolarité, les dossiers MDPH, les adaptations à la vie quotidienne, le permis de conduire, l’insertion professionnelle… mais aussi en vue d’adhérer ou se mettre dans la peau d’un dys, animation du dimanche après-midi qui a beaucoup plu aux frères et sœurs de dys : souvent la méthode la plus simple pour expliquer les empêchements incompris par ceux qui ne perçoivent pas ces handicaps invisibles!

Journée de sensibilisation au handicap au collège Jeanne d’Arc de Clermont-Ferrand du 27 juin 2017

A l’initiative de Chloé, une surveillante (de formation “éducation spécialisée”) du collège Jeanne d’Arc de Clermont-Ferrand, Catherine et moi avons pu accueillir et sensibiliser 6 classes de 6ème. Nous nous sommes appuyées sur le Powerpoint de Jocelyne et Timothée (que nous tenons à remercier), et de l’équipement “pour se mettre dans la peau d’un dyspraxique”. Les élèves se sont montrés, malgré la forte chaleur et leur dernière journée de cours, bienveillants, volontaires, intéressés, curieux et ouverts à l’image de tout le personnel encadrant et enseignant; nous avons trouvé très encourageant l’environnement dans lequel évoluent ces jeunes, porteurs ou non de handicap. En effet, il y a une structure CRDV qui prend en charge les élèves déficients visuels, mais aussi des jeunes en fauteuil roulant, et une dizaine d’AESH qui leurs viennent en aide. Une journée enrichissante et très intéressante dans un très beau cadre.