Ecoles d’ingénieurs et TOEIC

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Thomas dit :

    Bonsoir,

    Votre situation est courante.

    Pour préparer ces examens il ne s’agit pas de monter en compétences en anglais, c’est à dire savoir écrire et parler, interagir avec des interlocuteurs.
    La préparation vise l’acquisition des règles fondamentales, le vocabulaire général et professionnel, et la compréhension.
    Pour une échéance à court terme il faut donc (hélas) se mettre en situation de bachotage.
    Le niveau couramment observé est de 40/100 au BULATS alors que le score de validation est de 60 pts.
    20 à 30 heures de préparation avec un professionnel + un travail intensif personnel peut permettre de réussir.
    Sachez que certaines écoles acceptent également le BULATS qui a une approche différente que TOEIC lors des examens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *