Série de TF1 avec Maelle, dyspraxique

En ce moment, TF1 propose la série “Lycée Toulouse Lautrec” qui se déroule au lycée du même nom à Vaucresson. Ce lycée est un EREA : établissement régional pour les enseignements adaptés, c’est un établissement public local d’enseignement (EPLE) qui accueille des élèves en grande difficulté scolaire et/ou sociale ou rencontrant des difficultés liées à une situation de handicap.

Le lycée :

 

Salle de soins

L’EREA et le SESSAD qui lui est rattaché, présentent une structure cohérente et solidaire.

 

Celle-ci propose à des élèves handicapés moteurs une scolarisation adaptée, de l’école primaire au lycée et sections de technicien supérieur, qui intègre parallèlement le suivi médical et paramédical assuré par le centre de soins.

 

 

Dans son projet, l’établissement fixe notamment pour objectif de :

 

  • permettre aux élèves de réussir leur scolarité par l’obtention de diplômes nationaux (brevet des collèges, baccalauréat, BTS), en leur proposant des adaptations dans le cadre d’un projet individuel qui considère le jeune dans sa globalité.
  • préparer l’élève à sa poursuite d’études, ou à son insertion sociale et professionnelle, par l’acquisition d’un maximum d’outils d’autonomie et d’émancipation.

 

Source : http://www.lyc-erea-toulouse-lautrec-vaucresson.ac-versailles.fr/projet-et-public-concerne/

La série :

La série commence par suivre Victoire, jeune lycéenne qui intègre ce nouveau lycée. Elle découvre ainsi à la rentrée qu’elle sera la référente de Marie-Antoinette, qu’elle devra aider et accompagner dans la journée. La série fera évoluer le regard qu’elle porte sur le groupe des 9 jeunes qui constituent la classe de première. Parmi ces jeunes, des situations très différentes, handicap, maladie, mal-être mais un groupe très uni.

La dyspraxie :

Maelle, jeune fille dyspraxique fait partie du groupe.

Elle est suivie par la psychologue de l’établissement alors qu’elle a fait deux tentatives de suicide; elle lui explique ce qu’elle ressent :  

“Ils sont gentils au début et après ils voient … que je suis différente”

“Moi je fais des choses complètement insensées même si mon cerveau veut des choses différentes, du coup c’est pas vraiment moi …. je maîtrise rien en fait, c’est comme si mes gestes n’étaient pas cohérents avec mes pensées.”

Maelle renverse son plateau à la cantine
Maelle renverse son plateau à la cantine

Maelle aborde la question de la scolarisation des élèves porteurs notamment de handicap invisible (ou mal compris) dans les établissements scolaires ordinaires. Elle parle ainsi de souffrance et de harcèlement.

Avec un ton très juste, cette série aborde le handicap, le handicap invisible, le regard porté sur le handicap, la maladie, la vie lycéenne, la sexualité, l’amitié, le harcèlement, les problèmes administratifs, … on vous la conseille.

Série diffusée sur TF1 les 9, 16 et 23 janvier : https://www.tf1.fr/tf1/lycee-toulouse-lautrec/videos/saison-1