ENZO et MATHIAS, dyslexiques….

ENZO et MATHIAS, dyslexiques….

 Enzo et Mathias sont dyslexiques. Ils ont eu des difficultés scolaires et ont souhaité nous apporter un témoignage. Voici leur contribution.

Enzo : « Ma dyslexie a commencé en CP mais en CE1 et en CE2 j’ai eu une maitresse très sympa. Elle venait souvent me voir et elle m’aidait beaucoup, elle me faisait des fiches. Mes problèmes ont commencé en CM2, la prof ne voulait plus de moi et me mettait au fond. J’ai un problème avec les V et les F. Je les confonds. La lecture est difficile, je bloque sur des mots. La maitresse me trouvait incapable parce qu’elle croyait que je n’étais pas comme les autres, que je ne réfléchissais pas tout de suite. J’allais moins vite que les autres et j’avais du mal à rester assis sans bouger longtemps sur ma chaise. Aujourd’hui je suis dans un ITEP ce qui me permet de mieux réfléchir et de prendre du temps pour mon avenir »

Mathias : « En CE2 j’avais de l’aide par une dame mais plus après. En CM2 le maitre me disait que je faisais exprès de m’agiter. Je m’agitais parce que c’était trop difficile pour moi de lire et d’écrire, je n’arrivais pas à faire le travail. Le maitre me disait que c’était psychologique. Au collège : « Les autres sont tout le temps en avance. Là on m’a mis quelques heures en SEGPA mais c’est compliqué entre la sixième et la SEGPA à cause du décalage et des cours que je rate et les horaires. »

Mathias : « ce qui me plait c’est les activités manuelles. J’aime bien faire des cabanes, des radeaux. Chez mon père je passe la tondeuse. Au collège je m’occupe des abeilles et des moutons. J’ai aidé mon ami à faire une table et des bancs en palettes. »

Enzo : « moi aussi j’aime bien les activités manuelles. Je m’occupe beaucoup des espaces verts chez moi, je tonds, je m’occupe des buissons. A l’ITEP on fait des meubles avec du bois de palettes. »

 Que pourriez-vous dire, Mathias et Enzo, pour encourager les jeunes qui connaissent les mêmes difficultés que vous ?

« Prenez votre temps en cours, les autres enfants s’ils sont au courant ne vont pas se moquer de vous. Prévenez vos profs et expliquez-leur. Essayez de faire vos devoirs avec vos parents, vous allez y arrivez pour votre avenir, ne lâchez rien. Allez voir une orthophoniste. Aidez-vous d’une AVS. Prenez un ordinateur pour écrire en classe avec une souris scan.

BONNE CHANCE ! »