Le lycée maritime de Fécamp a le vent en poupe

Plus de 150 élèves, répartis dans dix classes, seront accueillis au lycée maritime Anita-Conti de Fécamp, lundi 4 septembre. Un établissement qui connaît une belle hausse d’effectifs. « En 2014, nous avions 95 élèves, indique le proviseur Christophe Molin. Cela représente une augmentation de 60 % en trois ans. » La raison ? « Il y a le baby-boom de l’année 2000, avance le directeur, et un changement de politique de notre établissement, avec la volonté d’ouvrir le lycée sur le territoire et son environnement. Nous faisons plus de forums et d’actions d’information destinés aux collèges et aux autres établissements. Tout cela porte ses fruits. Quand on aura 165 élèves, on sera au maximum de notre capacité d’accueil. » 83 % de réussite aux examens En formation initiale, l’établissement prépare quatre diplômes différents. Parmi eux : le CAPM (certificat d’aptitudes professionnelles maritimes) matelot et deux bacs professionnels, l’un dédié à la conduite et à la gestion de l’entreprise maritime (avec une option pêche et une option commerce), l’autre destiné aux futurs électro mécaniciens de marine. Anita-Conti gère également une filière post-bac, avec le BTSM (brevet de technicien supérieur maritime) maintenance des systèmes électro-navals, dont les cours sont assurés au Havre. L’équipe pédagogique, elle, compte 23 enseignants. « Tous les postes sont pourvus », assure le proviseur. Trois nouveaux professeurs prendront leur fonction en septembre. Il s’agit d’Olivier Garnier (en mathématiques), Yvan Baptiste (en électrotechnique) et César Henry (en culture artistique). Particularité du lycée maritime : un enseignant accompagne les élèves qui souffrent de troubles de l’apprentissage, notamment de dyslexie, dyspraxie, dysorthographie et dyscalculie. Un dispositif qui profite à la moitié des lycéens. Résultat : le taux de réussite aux examens de l’établissement fait un joli score. En juin dernier, 83 % des candidats d’Anita-Conti ont décroché leur diplôme. « Et dans le domaine maritime, il y a du travail, précise Christophe Molin. Les débouchés sont nombreux. Ce sont des métiers d’avenir. » Autre volet proposé par le lycée Anita-Conti, la formation continue atteint elle aussi des records. 600 stagiaires y sont accueillis en moyenne, dans l’année. Une activité qui s’est multipliée par 6 en trois ans. Parmi ces élèves, de nombreux pêcheurs et marins suivent les sessions de recyclage à la sécurité-survie.

Source : Le lycée maritime de Fécamp a le vent en poupe