DFD et la Fédération Française Handisport signent une convention de partenariat

DFD souhaite que l’accès au sport soit possible partout et pour tous, quelles que soient la sévérité des troubles  (tant au niveau de la coordination des gestes que des fonctions visuo spatiales). Les remontées de nombreuses familles montrent que pratiquer une activité sportive dans de bonnes conditions dans le milieu ordinaire n’est pas toujours possible. Il est apparu qu’un rapprochement avec Handisport permettrait d’élargir les possibilités de pratiques sportives,c’est pourquoi DFD et la FFH se rencontrent régulièrement depuis plusieurs années afin d’échanger sur les besoins des enfants et adultes dyspraxiques. C’est ainsi qu’une convention nationale a été signée le 5 décembre dernier afin d’officialiser cette volonté de travail collaboratif.

Les objectifs de cette convention sont les suivants :

  • Informer les familles concernées par la dyspraxie sur l’offre sportive locale territoriale Handisport.
  • Créer des animations sportives mutualisées et partagées.
  • Échanger entre experts des deux réseaux et relayer les bonnes pratiques.
  • Informer et former la personne handisport bénévole et professionnelle à profil d’animation sportive sur les incidences de la dyspraxie sur la pratique sportive.
  • Accompagner toute demande individuelle vers une activité physique pérenne dans une association sportive handisport.
  • Mener une réflexion globale sur les incidences du handicap sur la pratique sportive et établir des recommandations nécessaires.
  • Créer une case « Troubles du développement de la coordination/Dyspraxie » dans le formulaire des licences  afin de faciliter l’accès aux clubs sportifs affiliés à la FFH des personnes atteintes  de dyspraxie.
  • Faire apparaître les disciplines accessibles aux enfants et adultes dyspraxiques sur le site de la FFH.

Légende photo : Guislaine Westelynck, présidente FFH – Christian Février, DTN FFH – Vincent Marron, président DFD

Cette convention est donc le point de départ d’une collaboration importante au bénéfice des enfants et adultes dyspraxiques. Parallèlement, DFD travaille à la sensibilisation des fédérations sportives « valides ».

Vous aimerez aussi...

%d blogueurs aiment cette page :