Enfants précoces : «On m’a dit que mon mari et moi étions trop angoissés !» – Le Parisien

Le fils de Patricia a été diagnostiqué précoce à 8 ans. Une nouvelle qui a transformé la vie de cette maman de 48 ans.

Le fils de Patricia a été diagnostiqué précoce à 8 ans. Une nouvelle qui a transformé la vie de cette maman de 48 ans.

En devenant maman à 38 ans, Patricia n’imaginait peut-être pas que son existence changerait à ce point de trajectoire. Cette webmaster de formation s’est improvisée experte en précocité depuis la découverte du « haut potentiel intellectuel » de son fils. Elle s’est aussi reconvertie en assistante maternelle pour se ménager davantage de temps auprès de Gaëtan, à la maison.

Le premier test, effectué quand le garçon avait 4 ans, a été confirmé quand il en a eu 8, auprès d’un psychologue agréé qui a également détecté chez lui une autre particularité : la dyspraxie. En résumé, Gaëtan éprouve des difficultés à écrire, mais affiche par ailleurs une émotivité et un niveau de langage hors normes.

Source : Enfants précoces : «On m’a dit que mon mari et moi étions trop angoissés !» – Le Parisien